Menu Fermer

2015 : les 12 thèmes de l’année européenne pour le développement

L’année 2015 a été choisie pour mettre le développement à l’honneur. Douze thèmes ont été sélectionnés, autant que de mois dans l’année, autant que d’étoiles sur le drapeau de l’Union européenne :

  • Dans le monde

Année européenne pour le développementL’UE travaille à obtenir une vie décente pour tous, dans le monde. Pour cela, elle définit une stratégie de développement globale, en bâtissant des partenariats durables et solides, quelles que soient les conditions de travail. Elle est présente et active dans la plupart des pays du monde, comptant pour cela sur 139 délégations.

  • L’éducation

Le constat est effrayant : 250 millions d’enfants ne savent ni lire, ni écrire, ni maîtriser les notions de calculs de base, et 50 millions n’ont pas accès à l’école primaire, pourtant indispensable pour jouer, plus tard, un rôle actif dans la société. L’UE se bat pour l’éducation pour tous, seul rempart contre l’exclusion, les inégalités, la pauvreté.

  • Les femmes et les filles

La ségrégation sexuelle est une réalité dans nombre de pays du monde dans lesquels les droits ne sont pas humains, mais masculins. Pour autant, dans les pays les plus pauvres, les femmes sont souvent majoritairement les piliers de la vie économique. L’UE se bat contre les discriminations fondées sur le sexe, par nécessité morale autant que par évidence économique.

  • La santé

Malgré les bonnes volontés et les bonnes paroles de la communauté internationale, les progrès en matière d’accès à la santé, sont lents dans de nombreux pays. Les femmes et les enfants en sont les premières victimes. L’UE travaille sur le cercle vicieux de la mauvaise santé qui entraîne la pauvreté, et la pauvreté qui empêche de se soigner.

  • La paix et la sécurité

Les conflits, sources de précarité et de pauvreté, sont les principales causes d’échec du développement durable. L’UE œuvre pour la prévention de situations difficiles, dans un but de stabilisation et de maintien de la paix. La reconstruction, après un conflit, et la nécessité de la sécurité, aide les populations à se projeter sur le chemin du développement durable, dans un pays pacifié et stable.

  • La croissance verte et durable, les emplois décents et les entreprises

900 millions de travailleurs vivent en-dessous du seuil de pauvreté, malgré leurs revenus. Le monde compte également 200 millions de chômeurs. La croissance verte pour laquelle lutte l’UE permet une économie durable, dans le respect de l’environnement, en luttant contre les catastrophes naturelles, les crises alimentaires, qui perturbent gravement l’économie. Cette croissance favorise la garantie d’emplois décents et respectueux, alliés à une bonne protection sociale.

  • Les enfants et les jeunes

Dans le but d’offrir aux jeunes de la planète un meilleur avenir, l’UE se bat pour que les dirigeants du monde, qui ont signé la convention relative aux droits de l’enfance en 1989, respectent leur signature et leurs promesses vis-à-vis des enfants garçons et filles de moins de 18 ans de leur pays : droit à la vie, à la santé, à l’éducation, à être traité équitablement, à être entendu.

Plus d’infos sur la Convention Internationale des droits de l’enfant.

  • L’aide humanitaire

L’UE s’engage à apporter une aide assurant les meilleures conditions possibles de base pour survivre, en cas de catastrophe naturelle ou de conflit, a des populations dans le besoin, sans condition de race, d’origine ethnique, de religion, de sexe, d’âge  ni de convictions politiques.

  • La démographie et la migration

La sur-démographie de la planète, le manque d’égalité devant la distribution des richesses, provoque un déplacement de plus en plus important des populations les plus pauvres. En 2014, environ 40 millions n’ont pas eu d’autre choix que de quitter leur foyer, sous peine de mort (de faim, de soif, de guerre, etc.). L’UE défend le droit des migrants.

  • La sécurité alimentaire

La population mondiale ne cesse de croitre, provoquant un grand questionnement sur la possibilité de nourrir et d’abreuver sainement ces personnes. L’accès à l’eau et à la nourriture est la source de conflits. La mort et le handicap sont les conséquences d’un manque d’alimentation. Cette cause est une grande priorité de l’UE concernant le développement.

  • Développement durable et action pour le climat

Les actions pour le climat sont primordiales pour favoriser un meilleur rendement agricole et lutter ainsi contre la famine. Les catastrophes climatiques posent de gros problèmes économiques de par le monde, détruisant les outils de travail, les cultures, poussant les populations au départ. L’UE lutte pour que les gouvernements des différents pays respectent leurs engagements en matière d’action sur le climat.

  • Droits de l’homme et gouvernance

La base de la coopération internationale de l’UE repose sur la démocratie et les droits humains, afin de promouvoir l’égalité, de prévenir les conflits, de lutter contre les discriminations, de bâtir des institutions justes et inclusives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.