Menu Fermer

Fonctionnement de l’UE

L’Union européenne (UE) est un partenariat économique et politique unique entre 27 pays européens qui, ensemble, couvrent la plus grande partie du continent.

La construction européenne a fait ses premiers pas au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Son premier objectif était de renforcer la coopération économique, en partant du principe que les pays liés par des échanges commerciaux deviennent économiquement interdépendants, et sont donc moins enclins à entrer en conflit. La Communauté économique européenne (CEE) a donc été créée en 1958, instaurant une coopération économique de plus en plus étroite entre six pays: l’Allemagne, la Belgique, la France, l’Italie, le Luxembourg et les Pays-Bas. Depuis, un immense marché unique a vu le jour, qui continue à se développer pour donner toute sa mesure.

Et ce qui avait débuté comme une union purement économique s’est transformé en un partenariat portant sur tous les domaines, depuis l’aide au développement jusqu’à l’environnement. Pour refléter ce changement, la CEE a changé de nom et est devenue l’Union européenne (UE) en 1993.

Facteur de paix, de stabilité et de prospérité depuis plus d’un demi-siècle, l’Union européenne a contribué à élever le niveau de vie des Européens et donné naissance à une monnaie unique, l’euro. Grâce à la suppression des contrôles aux frontières entre les pays de l’UE, il est aujourd’hui possible de circuler librement sur presque tout le continent. Il est également devenu beaucoup plus facile de vivre et travailler dans un autre pays de l’UE.

L’Union européenne est fondée sur l’état de droit. Cela signifie que toute action entreprise repose sur les traités européens, auxquels tous les États membres adhèrent démocratiquement et de leur plein gré. Ces traités définissent les objectifs de l’UE dans de nombreux domaines.

Un de ces objectifs est de promouvoir les droits humains, aussi bien dans l’UE que dans le reste du monde. Les valeurs fondamentales de l’UE sont la dignité humaine, la liberté, la démocratie, l’égalité, l’état de droit et les droits humains. Depuis la signature du traité de Lisbonne en 2009, tous ces droits sont réunis dans un même document: la Charte des droits fondamentaux. Les institutions européennes ont l’obligation légale de la respecter, de même que les États membres, dès lors qu’ils appliquent la législation européenne.

Le marché unique, qui permet la libre circulation des marchandises, des services, des capitaux et des personnes, est le principal moteur de l’économie européenne. Un autre des grands objectifs de l’UE est de développer cette immense ressource afin de garantir que les Européens en bénéficient pleinement.

Alors qu’elle continue à accueillir de nouveaux pays, l’UE cherche à rendre ses institutions plus transparentes et plus démocratiques. Ainsi, les pouvoirs du Parlement européen, qui est élu au suffrage universel direct, sont étendus, et le rôle des parlements nationaux, qui travaillent aux côtés des institutions européennes, est renforcé. Enfin, les moyens à la disposition des citoyens européens pour participer au processus d’élaboration des politiques ne cessent de se multiplier.

Plus d’infos : http://europa.eu/index_fr.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.