Menu Fermer

Lisbonne : la nouvelle destination européenne des étudiants et jeunes diplômés ?

De plus en plus de jeunes étudiants et diplômés français posent leurs valises à Lisbonne chaque année !

Le pays n’attire pas seulement des peoples en quête d’optimisation fiscale ou de tranquillité, de plus en plus de jeunes étudiants et diplômés français posent leurs valises à Lisbonne chaque année !

Florent Pagny, Madonna, Eric Cantona, Christian Louboutin, Harrison Ford, Philippe Starck… Ils ont tous jeté leur dévolu sur le Portugal et s’y sont installés. Le pays n’attire pas seulement des peoples en quête d’optimisation fiscale ou de tranquillité, de plus en plus de jeunes étudiants et diplômés français posent leurs valises à Lisbonne chaque année !

L’Ambassade de France à Lisbonne recense 16 500 inscrits dans les registres de la section consulaire et estime à 30 000 le nombre de Français non-inscrits parmi lesquels on compte des étudiants français en programme Erasmus ou des stagiaires restants moins de 6 mois. Ces chiffres ne cessent de progresser depuis quelques années, qu’est-ce qui attire les étudiants et jeunes diplômés français dans la capitale portugaise ?

Un cadre de vie favorable

Si l’on compare Lisbonne avec d’autres villes françaises en terme de logement, factures et taxes, transport, alimentation, bar-restaurant, loisirs, vêtements, la capital portugaise est en moyenne 44% moins chère que Paris, 30% moins chère que Lyon et 15% moins chère que Marseille. Un argument de taille pour attirer de nouveaux expatriés français. Il faut tout de même relativiser en gardant bien à l’esprit que le salaire moyen à Lisbonne se situe entre 800€ et 850€ net par mois, attention donc à bien préparer son départ en prenant en compte cette variable avant d’accepter un stage ou un emploi.

Un autre point important auquel les expatriés sont attachés : la qualité de vie. Avec ses 300 jours d’ensoleillement par an, il est difficile de trouver une autre capitale européenne si agréable à vivre. La mer est au pied de la ville, les superbes stations balnéaires comme Estoril ou Cascais à quelques kilomètres, et la ville rayonne de ses manifestations culturelles.

La proximité avec la France est également un atout supplémentaire, avec 2h30 de vol vers Paris et des billets qui débutent à 30euros A/R, un retour en France pour rendre visite à ses amis et sa famille reste très accessible lors d’un Erasmus ou d’un stage dans la ville !

Une économie en pleine effervescence

Lisbonne s’affirme comme une ville influente dans le milieu des nouvelles technologies. La ville accueille depuis 2016 l’une des plus grandes conférences mondiale sur la tech, la Web Summit. La French Tech ne s’y est pas trompé, en voyant la communauté d’entrepreneurs du numérique accroitre à Lisbonne, elle a lancé en Octobre dernier son antenne French Tech Lisbon afin d’accompagner davantage ces entrepreneurs français venus s’installer à Lisbonne. De quoi intéresser de nombreux étudiants français à la recherche d’un stage à l’étranger dans une structure francophone ou d’un premier emploi. Le gouvernement portugais l’a bien compris aussi et souhaite capitaliser sur ce souffle économique nouveau que connaît le pays. A l’instar des avantages fiscaux que viennent chercher les retraités français (entre autre) venant s’installer au Portugal, dès le 1er Janvier 2018, le pays mettra en place un visa spécifique pour les étrangers décidant de délocaliser ou de créer une entreprise innovante au Portugal afin de leur faciliter les démarches, un argument de taille pour attirer encore un peu plus de jeunes Français à Lisbonne.

Un seul obstacle à votre arrivée sur place, si vous ne parlez pas ou très peu le portugais, il vous faudra faire un léger effort d’apprentissage en prenant des cours pour vous intégrer pleinement à la vie locale !

Une chose est sûre, Lisbonne a encore de beaux jours devant elle et les étudiants, Erasmus, et jeunes diplômés français devraient continuer d’affluer dans les années à venir, affaire à suivre..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *