Menu Fermer

Erasmus + en dix chiffres

Destinations favorites, bénéficiaires, durée du séjour, budget… l’essentiel du célèbre programme de mobilité européen en chiffres.

32

En 2019, le programme de mobilité européenne Erasmus (devenu Erasmus+ en 2014) célébrait son 32e anniversaire.

34

C’est le nombre de pays qui participent au programme Erasmus+ : les 28 Etats membres de l’Union européenne ainsi que l’Islande, le Liechtenstein, la République de Macédoine, la Norvège, la Serbie et la Turquie.

A sa création en 1987, le programme comptait 11 pays participants (Allemagne, Belgique, Danemark, Espagne, France, Grèce, Irlande, Italie, Pays-Bas, Portugal et Royaume-Uni).

9 millions

C’est le nombre de personnes qui ont, 30 ans après sa création, bénéficié d’Erasmus. Parmi eux, 4,4 millions d’étudiants, mais également des collégiens, lycéens, apprentis, éducateurs et formateurs, jeunes diplômés, demandeurs d’emplois, volontaires, professionnels du monde associatif et sportif…

Si dans les années 1990 le programme ne ciblait que les étudiants, il concerne désormais des publics très variés.

80 000

C’est le nombre de personnes qui ont bénéficié, en France, d’une mobilité d’études, de stage ou de volontariat en Europe ou hors Europe en 2017. Pour un total de 1788 projets Erasmus+, le budget alloué a été de 113,99 millions d’euros.

1 million

C’est le nombre de bébés qui seraient nés grâce au programme Erasmus, selon la Commission européenne… un chiffre qui a beaucoup fait parler de lui lors de sa communication en 2014, mais qui a été contredit par plusieurs médias. Un tiers des anciens étudiants Erasmus+ auraient également un partenaire de vie d’une autre nationalité.

La France 1er pays d’envoi

C’est la France qui envoie le plus d’étudiants en programme Erasmus+ (43 745 étudiants en 2017), devant l’Allemagne, l’Espagne et l’Italie.

83 %

des étudiants Erasmus+ déclarent se sentir plus Européens après leur voyage. 85% des participants du service volontaire européen se déclarent plus conscients des valeurs européennes.

De 20 à 39 €

C’est la bourse que touche chaque jour un apprenti en stage au Royaume-Uni. Un montant qui dépend du niveau de vie du pays d’accueil et de la durée de mobilité.

2 semaines

C’est, pour un apprenti, la durée minimale pour partir en stage à l’étranger avec Erasmus+ (1 an maximum). Les collégiens et lycéens peuvent partir de 5 jours à 12 mois, les éducateurs et formateurs de 2 jours à 2 mois, et les étudiants de 2 mois (stage) à 1 an (études).

2,2 milliards d’euros

C’est le budget européen consacré au programme Erasmus+ en 2016.

Pour la période 2014-2020, Erasmus+ représente 14,7 milliards d’euros soit 1,5% du budget de l’Union européenne. La France bénéficie de 1,2 milliard pour cette période.

 

Article provient de Touteleeurope.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.