Menu Fermer

Le trio de présidences conjointes du Conseil de l’Union européenne lance la campagne « Go Europe ! Plastic Pirates »

Le programme de 18 mois du Conseil a été élaboré par les futures présidences allemande, portugaise et slovène et le haut représentant de l’Union, qui préside le Conseil des affaires étrangères.

Du 1er juillet  au 31 décembre 2020, la République fédérale d’Allemagne exercera la présidence du Conseil de l’Union européenne et collaborera étroitement dans ce contexte avec ses successeurs à ce poste, les gouvernements du Portugal et de la Slovénie, dans le cadre d’une coopération appelée « Programme de 18 mois du Conseil ».

Ce programme commun garantit une transition fluide entre les présidences des États membres par le biais d’un calendrier de 18 mois fixant les questions à traiter conformément au programme stratégique de l’UE pour 2019-2024 durant chaque présidence.

Les points suivants constituent des éléments clés du prochain Programme de 18 mois du Conseil élaboré par l’Allemagne, le Portugal et la Slovénie, qui assureront la présidence du Conseil, ainsi que par le haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité.

  •  Promouvoir la coopération et l’unité entre les États membres dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19 : contrôle de l’épidémie, renforcement de la résilience européenne, soutien d’une reprise forte et durable se fondant sur les développements actuels et l’expérience acquise eu égard à l’avenir de la gestion des crises et de la protection civile à l’échelle européenne.
  • Faire du cadre financier pluriannuel 2021-2027 un instrument clé de la promotion d’une reprise durable. Aux côtés du Fonds de relance, le prochain cadre financier pluriannuel permettra de trouver les solutions ambitieuses dont l’Europe a besoin.
  • Soutenir une Europe juste et sociale tout en promouvant les intérêts de l’Europe et les valeurs européennes dans le monde. Favoriser la cohésion sociale, l’État de droit, l’égalité, les droits de l’homme et la responsabilité sociale des entreprises en prenant également en compte les leçons apprises durant l’épidémie. 
  • Assurer une transition numérique transparente et à l’échelle de l’Europe qui respecte les droits de l’homme et protège les citoyens contre les actes de cybermalveillance et la désinformation. Faire progresser le numérique dans l’éducation, la recherche, la finance et la santé. Renforcer et maintenir la souveraineté numérique en prenant en considération la numérisation et la technologie clé pour l’avenir que constitue l’intelligence artificielle. Façonner le futur du travail en tenant également compte de la numérisation et agir davantage pour assurer la mise en œuvre du socle européen des droits sociaux.
  • Trouver des solutions complètes, durables et à l’épreuve des crises à la question de la migration. Renforcer les efforts contre la migration illégale et la traite des êtres humains tout en luttant contre les causes profondes de la migration et des déplacements forcés.
  • Consolider encore la souveraineté industrielle et technologique européenne ainsi que la résilience et la compétitivité du marché unique. Assurer la mise en œuvre, l’application et le respect justes et efficaces des règles du marché unique, y compris par une garantie de conditions de concurrence équitables, une taxation juste et efficace et une amélioration de la lutte européenne contre le blanchiment de capitaux. Promouvoir un système commercial fondé sur des règles, durable, juste, ambitieux et ouvert.
  • Renforcer la compétitivité industrielle en Europe et garantir un environnement d’investissement stable pour les petites et moyennes entreprises. Identifier les chaînes de valeur et les secteurs stratégiques ainsi que les projets importants d’intérêt européen commun. Approfondir l’Union économique et monétaire et faire entrer le secteur financier dans l’ère du numérique. 
  • Investir dans une transformation économique intelligente, durable et innovante dans toutes les régions d’Europe et renforcer la compétitivité de ces dernières. Construire une Europe verte et climatiquement neutre et atteindre les 17 Objectifs de développement durable de même que les objectifs du pacte vert pour l’Europe. 
  • Promouvoir les valeurs européennes au niveau international aux côtés du haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité : continuer le processus d’élargissement dans les Balkans occidentaux, poursuivre une politique de voisinage ambitieuse à l’est et au sud et renforcer la coopération avec l’Afrique. Entretenir les relations internationales et poursuivre l’examen des politiques et des relations européennes en matière de défense.

Site officiel : https://www.plastic-pirates.eu/en

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.