Menu Fermer

En 2014, les États membres de l’UE ont octroyé la nationalité à près de 900 000 personnes

En 2014, quelque 890 000 personnes ont acquis la nationalité d’un État membre de l’Union européenne (UE), un chiffre en baisse par rapport à 2013 (où il s’établissait à 981 000). Depuis 2009, plus de 5 millions de personnes au total se sont vu octroyer la nationalité d’un État membre de l’UE. Parmi les personnes ayant obtenu la nationalité d’un État membre de l’UE en 2014, 89% n’étaient initialement pas ressortissants de l’UE.

Les principaux récipiendaires de la nationalité d’un État membre de l’UE en 2014 étaient :

  • les ressortissants du Maroc (92 700 personnes, dont 88% ont obtenu la nationalité espagnole, italienne ou française), recipiendaire
  • les citoyens d’Albanie (41 000 personnes, dont 96% obtenu la nationalité grecque ou italienne),
  • de Turquie (37 500 personnes, dont 60% ont obtenu la nationalité allemande),
  • d’Inde (35 300 personnes, dont près des deux-tiers ont obtenu la nationalité britannique),
  • d’Équateur (34 800 personnes, dont 94% ont obtenu la nationalité espagnole),
  • de Colombie (27 800 personnes, dont 90% ont obtenu la nationalité espagnole)
  • du Pakistan (25 100 personnes, dont environ la moitié a obtenu la nationalité britannique).

Ensemble, les Marocains, Albanais, Turcs, Indiens, Équatoriens, Colombiens et Pakistanais représentaient un tiers (33%) du nombre total de personnes ayant acquis la nationalité d’un État membre de l’UE en 2014.

Les Roumains (24 300 personnes) ainsi que les Polonais (16 100) constituaient les deux plus grands groupes de citoyens de l’UE ayant obtenu la nationalité d’un autre État membre. Globalement, une grande diversité des récipiendaires prévaut dans l’UE.

Ces données sont extraites d’un rapport publié par Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.