Menu Fermer

Le CIED Auch-Gascogne à participé dans la formation TIC TAC « La Mobilité des travailleurs de jeunesse comme levier pour développer une stratégie locale à long terme »

Du 12 au 18 novembre 2017, une quinzaine de travailleurs de jeunesse venant de pays européens francophones se sont réunis à Bruxelles dans le cadre d’une formation TIC-TAC, organisée par les agences nationales Erasmus+ Jeunesse française, belge, luxembourgeoise et suisse.

C’était la première fois que cette formation était organisée en langue française. Rappelons les enjeux de L cette formation est de développer les compétences des participants pour mettre en place des projets « Mobilité des travailleurs de jeunesse » dans le cadre d’Erasmus+ Jeunesse, afin de soutenir la mise en place de stratégies locales à long terme pour les organisations de jeunesse.

Cette formation est construite autour de l’organisation stratégique de projets. Lors de cette session les participants et l’équipe ont exploré les différentes dimensions du cycle de projet (partir des besoins repérés, préparation, écriture, analyse…) grâce à des exercices de simulations de projets, des études de cas, du travail en groupes.

L’idée est de re-mettre la mobilité des professionnels de jeunesse au cœur du projet et de la stratégie de la structure, et ce sur le long terme. Le programme permet alors de développer les premières étapes d’un projet international de “Mobilité de travailleurs de jeunesse” et de créer des opportunités concrètes de partenariat futur (déjà quelques pistes de projets et contacts fructueux entres les associations présentes).

Cette formation, qui avait comme fil rouge « la magie », se veut être une boîte à outils éducative pour le développement de la qualité des projets et des compétences des personnels engagés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.