Menu Fermer

Le CIED Auch-Gascogne en ballade : Schengen

IMG_20150917_151349Lors de l’assemblée générale annuelle des CIED France, visite du petit village de Schengen, petite commune luxembourgeoise qui a donnée son nom au traité. Nous y étions.

Par sa situation géographique, Schengen est le point d’intersection non seulement de 3 pays mais en réalité de 5 pays si on considère le Luxembourg, la Belgique et les Pays-Bas (Benelux) comme une unité économique. Schengen est devenu en 1985 et 1990 lieu de signature de l’Accord de Schengen qui aujourd’hui est un élément clé de la politique européenne.

La République fédérale d’Allemagne, la France, la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas signaient le 14 juin 1985 à Schengen à bord du bateau de plaisance MS « Princesse Marie-Astrid », un accord relatif à la suppression graduelle des contrôles de personnes aux frontières intérieures entre les parties contractantes.

Outre la suppression des contrôles aux frontières, la coopération dans le cadre de l’accord de Schengen a créé des règles communes pour les contrôles aux frontières extérieures, harmonisé les conditions d’entrée et les règles sur les visas pour les courts séjours, amélioré la coopération policière et renforcé la coopération entre autorités judiciaires.

30 ans plus tard, au sein de cet espace couvrant la presque totalité du continent européen -autrefois théâtre de luttes intenses entre les nations-, les frontières n’existent plus que sur le papier.
  • les accords de Schengen concernent 26 pays, et offrent à plus de 400 millions d’Européens la possibilité de voyager sans passeport.

    Sur le lieu de la signature, des représentations des pays de l'UE.
    Sur le lieu de la signature, des représentations des pays de l’UE.
  • Chaque année, les Européens effectuent plus de 1,25 milliard de déplacements à l’intérieur de l’espace Schengen. La suppression des frontières intérieures de l’Europe apporte également des avantages économiques considérables, qui montrent combien l’avènement de l’espace Schengen est une réalisation concrète, appréciée et aboutie et qui témoignent de son importance à la fois dans notre vie quotidienne et dans nos sociétés. Une réalisation commune que nous nous devons de préserver et de renforcer. »
  • L’espace Schengen est entouré de 42 673 km de frontières maritimes et de 7 721 km de frontières terrestre.
Selon une enquête Eurobaromètre de novembre 2012, 62 % des participants considèrent que la libre circulation est le résultat le plus positif des quelque 60 ans d’intégration européenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.