Menu Fermer

L’économie circulaire – un concept à suivre….

La Commission Européenne et l’économie circulaire.

Depuis juillet 2014 la Commission s’investit dans l’économie circulaire, par le biais du « Circular Economy Package », qui promeut et soutien un développement durable dans la gestion des déchets et les énergies renouvelables.

L’Economie circulaire désigne selon le Ministère du Développement Durable, « un concept économique qui s’inscrit dans le cadre du développement durable et dont l’objectif est de produire des biens et des services tout en limitant la consommation et le gaspillage des matières premières, de l’eau et des sources d’énergie. Il s’agit de déployer, une nouvelle économie, circulaire, et non plus linéaire, fondée sur le principe de « refermer le cycle de vie » des produits, des services, des déchets, des matériaux, de l’eau et de l’énergie. »
Les produits et les emballages, ainsi que l’énergie pour leur construction sont conçus de façon telle qu’on peut les recycler et réutiliser, et non les déposer sur une décharge.
economie-circulaire-schemaEn juin, cette année, la Commission européenne a lancé une consultation publique afin de recueillir les avis des entreprises, associations, collectivités territoriales etc. sur les principales options envisageables pour l’élaboration d’une nouvelle approche ambitieuse en matière d’économie circulaire. Les parties prenantes participeront ainsi à la mise au point d’un nouveau plan d’action qui devrait être présenté d’ici la fin de 2015.

L’équipe de travail de la Commission à ce sujet est constitué des commissaires du secteur de l’emploi, la croissance, l’investissement et la compétitivité, du secteur de l’environnement, des affaires maritimes et de la pêche, et le secteur du marché intérieur, de l’industrie, de l’entrepreneuriat et des PME.

Le but du plan d’action est d’investir dans le développement économique de l’Europe mais d’une façon durable pour l’environnement. Le passage à une économie plus circulaire peut promouvoir la compétitivité et l’innovation en suscitant de nouveaux modèles d’entreprises et de nouvelles technologies, ainsi qu’en facilitant l’innovation sociale, rendant ainsi l’économie européenne plus durable et concurrentielle à long terme.

L’investissement dans l’économie circulaire s’inscrit dans la bonne volonté de la Commission européenne de protéger notre planète, mais le contexte fait également que la concurrence mondiale pour les ressources s’intensifie. La concentration des ressources en dehors de l’Union européenne, notamment de matières premières essentielles, rend les entreprises et la société européennes tributaires des importations. Elles sont plus en plus vulnérables aux augmentations de prix, à la volatilité du marché et à la situation politique des pays fournisseurs. Dans le même temps, dans le monde, les ressources naturelles sont souvent utilisées de manière non durable, ce qui accroît encore la pression sur les matières premières, nuit à l’environnement et menace les écosystèmes. Cette tendance pourrait encore s’accentuer compte tenu de l’évolution de la population mondiale et des modèles de croissance économique.

 

Sources et informations supplémentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.