Menu Fermer

Les langues régionales en Europe

journee-europeennes-des-languesOn compte plus de 60 communautés linguistiques régionales ou minoritaires en Union européenne. Environ 40 millions de personnes utilisent ces langues quotidiennement pour communiquer entre elles. La définition de ces langues est contenue dans la « Charte européenne des langues régionales ou minoritaires », un traité international placé sous l’égide du Conseil de l’Europe. Sont exclues de cette définition les langues officielles, les dialectes, les langues issues de l’émigration et des langues crées artificiellement.

La langue régionale la plus répandue est le catalan (7 millions de locuteurs) en Espagne, Andorre, France et Italie. À l’instar du catalan, les langues transfrontalières entretiennent des liens forts entre les communautés culturelles spécifiques, comme, par exemple le saami entre Finlande, Suède, Norvège et Russie, le basque entre France et Espagne, l’alsacien entre France et Allemagne, le corse entre France et Italie, le francique entre France et Luxembourg, l’occitan entre France, Espagne, Monaco et Italie, ou les langues celtiques continentales et insulaires entre France, Irlande et Royaume-Uni. Ces liens sont renforcés par des intérêts culturels et historiques profonds.

Certaines langues régionales ou minoritaires peuvent bénéficier d’un statut officiel au sein de l’UE, par exemple, l’irlandais ou le luxembourgeois. D’autres langues sont dites « mobiles » car elles sont parlées par des groupes ethniques qui vivent et voyagent à travers diverses régions d’Europe, telles que le yiddish, les langues rom ou le sinti. Ces langues minoritaires sont reconnues par l’Union européenne.

Il est intéressant de s’intéresser à la définition1 des mots suivants :

Langue : système d’expression verbale qui est d’emploi conventionnel dans un groupe humain et qui permet à ses membres de communiquer entre eux.

Dialecte : variété régionale d’une langue.

Patois : variété d’un dialecte qui n’est parlée que dans une contrée de faible étendue, le plus souvent rurale.

(1 -Dictionnaire de l’Académie française – 9ème édition)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.