Menu Fermer

L’interview

natifQui êtes-vous ?

Nous sommes un organisme de formation de structure associative spécialisé dans l’enseignement du Français Langue Etrangère (le français pour les étrangers), créé en 2003. Dix ans d’expérience déjà ! Aujourd’hui nous sommes quatre formatrices, aux parcours différents mais partageant la même volonté d’échanges avec d’autres cultures. Lorsque nous avons souhaité monter notre projet professionnel, la mobilité européenne était en plein essor. De nombreux nouveaux résidants étaient arrivés dans le département mais ne maîtrisaient pas le français. Nous nous sommes donné pour but de faciliter leur intégration grâce à la langue et à la culture française. Nous avons dû chercher des financements et notre projet a trouvé un écho favorable au niveau européen. Nous avons pu bénéficier d’une subvention qui nous a permis de nous lancer. C’est donc grâce à l’Europe que nous existons !

Votre parcours européen ?

Notre association a pour but de former des personnes non-francophones à la langue française. Aujourd’hui, nous travaillons donc avec beaucoup de personnes d’origine britannique, espagnole, allemande ou encore néerlandaise. L’Europe est ainsi au cœur de notre activité. De plus, lors de notre formation, nous avons été amenées à étudier et à travailler en dehors de l’Hexagone. Certaines d’entre nous sont parties étudier en Ecosse, en Roumanie, d’autres ont travaillé en Europe de l’Est ou encore en Espagne. Ce sont aussi ces expériences qui ont confirmé notre envie de travailler dans la formation en langues.

Quelles sont les valeurs européennes pour vous ?

Nous sommes une génération qui a grandi avec la construction européenne et donc avec la Paix. Nous avons eu la chance de participer aux premiers échanges universitaires européens ce qui a mis en évidence l’importance de la maîtrise des langues comme outil d’ouverture à l’autre. L’amélioration des moyens de transport, la disparition des frontières européennes, la monnaie unique nous ont aidés à nous définir comme citoyen européen. Pour toutes ces raisons, nous croyons en ce que l’Europe véhicule : tolérance, liberté, échange et mixité.

Localement à quoi peut servir l’Europe ?

On a pu mesurer dans le Gers l’impact des politiques européennes en termes d’aménagement du territoire tant sur le plan matériel qu’humain. Ainsi par exemple, le projet Soho-Solo, auquel nous avons participé lors de sa mise en place, a su redynamiser et revitaliser la campagne gersoise en favorisant l’installation de travailleurs néo-ruraux français, européens…

Des expériences à dimension européenne ?

Chaque rencontre avec nos étudiants est l’occasion d’échanger sur les différentes pratiques culturelles de nos pays respectifs et nous travaillons quotidiennement à une meilleure intercompréhension au sein de l’Europe. C’est une activité très enrichissante. Dans le même esprit, nous collaborons avec une autre association, I.C.I. Idiomes et Cultures en Immersion qui proposent des séjours en immersion dans des familles françaises, anglaises ou espagnoles, en un mot, européennes ! Le plurilinguisme est donc également au cœur de ce projet. L’Europe a la force d’exister à travers ses différentes langues ; c’est ce qui la rend unique et dynamique.

 

Asso NATIF /// 7 , rue Diderot 32000 Auch /// Site web : www.natif.fr /// Tel. : 05 62 63 45 16 /// Mob. : 06 83 53 99 27

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.