Menu Fermer

Paris remporte le siège de l’Autorité bancaire européenne

Paris a été choisie lundi pour accueillir l’EBA, qui va devoir quitter Londres en raison du Brexit, à l’issue d’un vote organisé à Bruxelles.

C’est le premier impact concret et officiel du Brexit: Paris décroche l’Autorité bancaire européenne (ABE ou EBA dans sa version anglaise) et ses 170 emplois. Cela s’est joué finalement au tirage au sort, après trois ours de vote non concluants. La capitale française l’a emporté contre Dublin, après l’élimination de sa rivale allemande, Francfort. Un peu plus tôt, c’est Amsterdam qui a obtenu selon la même procédure, le déménagement de l’Agence européenne du médicament et ses 900 emplois.

Paris ne partait pourtant pas gagnante, face à Francfort, qui héberge déjà la Banque centrale européenne (BCE), et face à Dublin, l’anglophone qui avait renoncé dans les derniers jours à sa candidature à l’agence du médicament avec l’espoir de l’emporter dans le secteur bancaire. Paris a mis en avant ses nombreux atouts: sa position centrale sur le continent européen, son accessibilité et sa proximité de Londres. Créée en 2011 dans la foulée de la crise financière, l’autorité bancaire est connue pour avoir mené les tests de résistance des banques européennes et elle rédige des règles communes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.