Menu Fermer

Pour préparer la rentrée : Santé et sécurité au travail

 

Le nouveau cadre stratégique en matière de santé et de sécurité au travail (2014-2020), présenté par la Commission européenne, vise à protéger les travailleurs de l’UE contre les accidents et les maladies liés au travail ; pour plus de 217 millions de travailleurs. Ce nouveau cadre stratégique veut contribuer à améliorer la qualité de l’emploi et la satisfaction au travail, tout en renforçant la compétitivité et la productivité des entreprises européennes, en particulier les petites entreprises, en réduisant les dépenses à la charge des systèmes de sécurité sociale.

Trois principaux points sont définis :

– Mieux appliquer les règles existantes en matière de santé et de sécurité, en augmentant la capacité des micro-entreprises et des petites entreprises à adopter des stratégies de prévention des risques efficaces et efficientes ;

– Sans négliger les risques existants, améliorer la prévention des maladies liées au travail en s’attaquant aux risques nouveaux et émergents,

– Tenir compte du vieillissement de la main-d’œuvre européenne.

Sur proposition de la Commission, le conseil de la direction de l’Agence européenne pour la Sécurité et la Santé au Travail (EU-OSHA) nomme un directeur pour une période de cinq ans, renouvelable.

Christa Sedlatschek (cf. photographie) en est la directrice depuis 2011. Osha + Christa Sedlatscek

L’agence EU-OSHA s’engage à faire de l’Europe un lieu plus sûr, plus sain et plus productif où travailler. Elle promeut une culture de la prévention des risques afin d’améliorer les conditions de travail en Europe. Elle mène des actions de sensibilisation et diffuse des informations concernant l’importance de la santé et de la sécurité des travailleurs pour la stabilité et la croissance économiques et sociales en Europe.

Sur le plan de la prévention, elle conçoit et développe des outils pratiques pour les micros, petites et moyennes entreprises, afin de les aider à évaluer les risques présents sur les lieux de travail, et de leur permettre de partager des connaissances et des bonnes pratiques en matière de santé et de sécurité au travail.

Enfin, elle identifie et évalue les risques nouveaux et émergents, intègre la sécurité et la santé au travail dans d’autres domaines stratégiques, tels que l’éducation, la santé publique et la recherche. À ce titre, elle est l’observatoire européen des risques ; elle peut demander des approches politiques, administratives et techniques garantissant un degré élevé de sécurité et de santé au travail.

Elle travaille en collaboration avec les gouvernements des États membres, les organisations de travailleurs et d’employeurs, les organes de l’UE et les entreprises privées. Son discours est diffusé dans tous les États membres de l’UE, les pays membres de l’Association Européenne de Libre Échange (AELE), les pays candidats et les pays candidats potentiels.

Plus d’infos : https://osha.europa.eu/fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.