Menu Fermer

Présidence du Conseil : la Lettonie passe la main au Luxembourg

PR-skyline_460_thumbDu 1er juillet au 31 décembre, c’est au tour du Luxembourg de présider le Conseil de l’Union européenne. L’exercice est bien rôdé pour ce pays fondateur des communautés européennes, qui entame ainsi sa douzième présidence. Sa priorité : mettre « le citoyen au cœur du projet européen ».

Le lancement officiel aura lieu le 3 juillet à Luxembourg, avec un « Pique-nique européen » invitant les visiteurs à découvrir et déguster les spécialités culinaires des 28 États membres de l’Union européenne.

La Présidence luxembourgeoise a opté pour une approche ouverte:

  • être à l’écoute des citoyens,
  • soutenir les entreprises,
  • coopérer avec les partenaires et les institutions pour agir dans l’intérêt européen.
"Luxembourg panorama" by Yoo Chung - Own work. Licensed under CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons -
« Luxembourg panorama » by Yoo Chung – Own work. Licensed under CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons –

La mise à jour de l’accord interinstitutionnel « Mieux légiférer » proposée par la Commission européenne permettra de formaliser les modalités d’une meilleure coopération interinstitutionnelle qui devrait mener vers une législation de qualité prenant mieux en considération les intérêts et besoins des citoyens. La Présidence luxembourgeoise s’investira donc pour faire avancer les négociations sur cet accord.

Le programme de la Présidence luxembourgeoise se place dans le contexte de la mise en œuvre du programme stratégique pour l’Union à l’ère du changement adopté par le Conseil européen des 26 et 27 juin 2014 qui reprend les principales priorités pour l’Union européenne pour les cinq années à venir. Il tient également compte des orientations politiques du président de la Commission, du programme de travail annuel de la Commission et des travaux du Trio formé par l’Italie, la Lettonie et le Luxembourg.

Les priorités de la Présidence luxembourgeoise pour le second semestre 2015 se déclinent sur sept axes :

  • Libérer l’investissement pour la croissance et l’emploi
  • Approfondir la dimension sociale européenne
  • Gérer la migration, allier libertés, justice et sécurité
  • Rendre sa dynamique au marché intérieur en misant sur le numérique
  • Inscrire la compétitivité européenne dans un cadre global et transparent
  • Promouvoir une démarche de développement durable
  • Renforcer la présence de l’Union européenne dans le monde

 

Plus d’infos sur le site de la présidence luxembourgeoise.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.